News

Méthode simple de méditation

Méthode simple de méditation

Il y a des milliers de manière de méditer, en voici une simple qui demande un minimum de rigueur et d’implication.

Méditer est un acte conscient qui demande une implication et un minimum d'intention. Voici ici une méthode simple pour faire ses premiers pas dans l'art de méditer.

Méthode :

0/ Savoir pour quoi on va prendre ce temps pour soi.

Avoir l’idée de prendre du temps dans le but de se faire du bien ou d’avancer sur un objectif (penser à ce qu’on veut.)

1/ Trouver un endroit calme et s’isoler pour méditer

Le but ici, est de s’extraire d’un environnement (bruit, du brouhaha, du vacarme, du tintamarre) qui nous distrait et nous empêche de porter toute notre attention sur soi.

Il peut être intéressant de trouver un lieu pour méditer ; on pourra aller dans le silence d’une église, le calme d’une bibliothèque, trouver un coin dans une forêt ou même se créer mentalement son « palais intérieur » ou son « lieu de transe ».

Ces endroits propices évoquent par eux même ce dont on a besoin pour se laisser aller à une transe « hypnotique », à un moment pour soi, à un temps de méditation …

2/Prendre « son » temps et créer le silence

Décider de s’accorder un temps donné, dans la mesure de ce qu’on veut/peut s’accorder et de nos capacités.

Prendre son temps est un acte qui se décide et rester dans ce temps qu’on s’accorde est une capacité qui se travail.  On commencera par ce qu’on « peut » faire. On conseillera donc pour commencer, des sessions de 10-15 minutes puis de les étendre progressivement afin d’arriver à facilement tenir 1heure complète.

Donc programmer le temps qu’on va accorder à ce moment de méditation avec une minuterie ou un réveil pour qu’on puisse se laisser aller tranquillement et ne plus devoir penser à « revenir » ou au temps qui passe.

Pour créer le « silence » on va prendre quelque instant pour prendre conscience de l’ambiance de l’endroit où l’on se trouve et s’y habituer. Commencer par l’ambiance visuelle et ce qu’elle raconte, puis l’ambiance sonore et se tourner vers les ressentis immédiats tout en respirant avec calme et profondeur.

3/ Observer la chose désirée et la contempler avec calme et laisser aller.

Fixer l’attention et contempler silencieusement, les yeux fermés (on l’imaginera) ou ouvert, l’objet de notre désir, objectif à atteindre, résultats escomptés, sensations voulue… etc,  et laisser les pensées « couler/flotter » autour,  être à l’écoute des pensées qui viennent de l’ inconscient basées sur notre observation calme , suivre le cours des pensées qui commencent à se former,  comme un explorateur qui irait jusqu’au bout d’une piste.

L’idée ici sera de fixer toute l’attention sur ce qu’on veut et maintenir les pensées fixées pendant le temps qu’on a programmé.

4/ Retour

Lorsque le temps est écoulé, noter les idées qui restent, qui semblent les plus importante sur un carnet dont on se servira pour les prochaines sessions. Et noter l’état général qu’on ressent suite à cette séance.

 

Exemple :

Je me sens sous pression et j’ai très envie de calme. Pour ça je vais prendre 10 minutes pour méditer.

Je m’installe confortablement dans un endroit chez moi où l’ai l’habitude de me laisser aller pour lire ou faire des choses qui ne demandent pas d’attention particulière, un endroit où je me sens calme et détendu.

Je m’installe et programme 10 minutes sur un réveil. Je peux alors me laisser aller et m’installer confortablement.

Je m’habitue à ce qui m’entoure et fais voyager ma conscience sur ce que je vois autour de moi, puis sur le bruit régulier de la circulation dehors et enfin sur les sensations de confort que j’éprouve à être bien installé.

Je ferme alors les yeux pour centrer mon attention sur ce sentiment de calme que je souhaite, et je respire tranquillement en explorant complètement ces pensées/idées qui viennent graviter autour du calme auquel je m’efforce de penser.

Je sens mon corps qui s’engourdit, je le note mentalement, c’est une sensation que je connais bien et que je laisse venir.

Des idées passent, des pensées restent et lorsque le réveil sonne, je prends le temps de revenir à mon rythme, sans urgence.

Je note alors sur mon carnet toutes les idées qui me sont passé par la tête.

J’expérimente mon état et note que je me sens plus frais et disponible.

Voici un enregistrement d’accompagnement : 

Virgile LEMARIE
A propos Virgile LEMARIE (12 Articles)
Passionné par l'hypnose et ses applications depuis près de 20 ans, mon souhait est aujourd'hui de partager ce que je sais et continuer à découvrir cette discipline qui reste encore complètement magique à mes yeux.

4 Commentaires le Méthode simple de méditation

  1. Merci pour la générosité et la qualité de ce partage, l’enregistrement est un accompagnement très agréable ! Je vais l’utiliser régulièrement !

  2. oulala, quelle efficacité! pourtant j’ai essayé d’autres supports pour la méditation mais le tien m’a été particulièrement bénéfique. je pense que c’est la 1ere fois que je vais aussi loin en moi meme 🙂
    merci beaucoup Virgile pour ce partage, moi aussi je vais l’utiliser et en abuser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*